top of page
Rechercher

Perdre 10 lbs en un mois sans faire de sport...c'est possible?!

Dernière mise à jour : 25 avr.



Oui, mais à quel prix! En fait, c’est exactement en continuant de se donner de tels objectifs qu’on se tire dans le pied. C’est en suivant des conseils qui nous promettent de tels résultats éclairs qu’on risque en fait de tranquillement pousser notre corps à prendre du poids sur le long-terme. Contre-intuitif, peut-être, mais il est temps de se dire les vraies affaires.


Je vous présente le dilemme des régimes (ou le cercle vicieux des diètes amaigrissantes). Il s’agit d’un modèle créé et publié en 1992 par deux psychologues John P. Foreyt et Ken Goodrick (ça ne date pas d’hier!). Vous allez très probablement vous reconnaître à l’intérieur de l’expérience décrite par ce modèle (Tribole & Resch, 2020, p.71):


Étape 1: On commence par avoir un désir d’être plus mince. Jusqu'à maintenant, probablement que la majorité d’entre-vous vous reconnaissez.


Étape 2: On décide de commencer une diète amaigrissante (de votre choix).


Étape 3: Tranquillement, on développe des envies (voir des rages) alimentaires et on remarque que notre contrôle diminue.


Étape 4: Quasi immanquablement, on fini par complètement perdre le contrôle et on éprouve des moments de surconsommation alimentaire (on mange beaucoup!)


Étape 5: Et oups, on reprend le poids initialement perdu (et parfois plus encore) et on recommence du début encore une fois. Retour à l'étape 1.


Voilà ce qu’on appelle un cercle vicieux. Et pourtant, on continue de voir de nouvelles diètes miracles sortir à chaque année (pour ne pas dire à chaque semaine!). On continue d’être convaincu que la prochaine diète sera la bonne! 


Néanmoins, plus on répète ce cycle et plus on développe un sentiment d’être inadéquat et d’être totalement hors de contrôle. Vous pourriez être à la tête d’une grande entreprise mais être convaincu que vous êtes un minable sans volonté parce que vous n'êtes pas capable de suivre une diète et de conserver votre perte de poids au long-terme. Quel dommage! 


Littéralement quel dommage car ce cercle vicieux laisse des traces déplorables sur notre corps.


Voici quelques données qui sont ressorties d’études encourues au cours des dernières décennies (Trible & Resch, 2020, p.72 - 73) :


  • Suite à des diètes à répétition, votre corps apprend à retenir plus de gras. Corrigez-moi si je me trompe, mais l’objectif n’était pas de s’en défaire? 


  • Suivre des diètes amaigrissantes ralentit votre métabolisme


  • Des pertes de poids et reprise de poids à répétition entraîne une tendance à accumuler du poids autour de l’abdomen (une augmentation du gras viscéral). Une accumulation de cette graisse viscérale est associée à un risque accru de maladie cardiovasculaire. 

  • Et bien plus encore…


Les études démontrent que jusqu’à 95% des diètes ne fonctionnent pas au long-terme (Tribole & Resch, 2020). Et pire encore, on note aussi que jusqu’à 75% des gens qui perdent du poids en faisant une diète vont finir par reprendre plus de poids qu’ils en avaient perdu (Tribole & Resch, 2020).


Les diètes amaigrissantes, ça ne fonctionne PAS!



C’est pourquoi le premier principe de l’alimentation intuitive est de rejeter la culture des diètes. 


Il faut arrêter de manger pour contrôler son poids. Cette manière de faire les choses semble avoir comme seul vrai résultat la souffrance et la dégradation de notre corps et de notre esprit au long-terme. 


La première étape pour se convaincre de rejeter n’importe quoi c’est de comprendre et de reconnaître à quel point ça nous fait du tort. C’est comme une relation amoureuse qui nous cause plus de mal que de bien. Ça peut parfois prendre beaucoup de temps, mais un jour, vous risquez d’avoir amassé assez de preuves pour vous convaincre d’essayer quelque chose d’autre qui vous convient mieux.


Pour en apprendre davantage sur le premier principe de l'alimentation intuitive, écoutez mon épisode de podcast : Perdre 10 lbs en 4 semaines c'est possible, mais à quel prix?


J’espère que les quelques exemples que j’ai donnés ci-haut ainsi que le modèle du cercle vicieux des diètes amaigrissantes commencent au moins à vous sonner des cloches. Les diètes ne sont peut-être pas aussi « saines » qu’on a tendance à nous le faire croire. 


Ce n’est pas seulement votre corps qui est affecté par les diètes. Elles ont un effet assez dévastateur au niveau psychologique également. 


Les données démontrent que de suivre des diètes amaigrissantes est corrélé avec un sentiment d’échec (à répétition), une diminution de votre estime personnelle, une augmentation de l’anxiété sociale et tout ça indépendamment de votre poids (Tribole & Resch, 2020, p.74)


Pourtant, les gens viennent souvent me voir en me disant qu’ils doivent perdre du poids pour augmenter leur estime personnelle…faire une diète ne semble certainement pas être la bonne solution.


Il faut reconnaître que les diètes nous encouragent à voir notre alimentation et notre poids de manière intransigeante (en noir et blanc). Réussite versus échec. Obéissance versus rébellion. Bon versus mauvais. 


Vous arrivez à suivre votre diète une journée, vous êtes bon, plein de volonté et performant. Vous glissez un aliment soi-disant interdit (par exemple du chocolat) dans votre alimentation le lendemain et soudainement vous êtes un incapable, sans volonté et une mauvaise personne de moindre valeur. 


Vous avez un sentiment d’échec car vous n’arrivez pas à suivre des règles qui vous sont dictées par autrui et qui ne sont très probablement pas en lien avec vos besoins personnels qui, je vous le rappelle, varient d’une journée à l’autre. 


Plutôt que de nous apprendre à écouter nos besoins et d’y répondre adéquatement, les diètes nous encouragent à les étouffer et résultent souvent en des rébellions (conscientes ou inconscientes) et donc en des surconsommations alimentaires (tel que bien décrit dans le cercle vicieux des diètes). 


J’espère que je commence à vous convaincre que la solution n’est pas de se laisser dicter quoi faire par la prochaine diète miracle sur le marché.


Il existe d'autres approches pour vous aider à reprendre confiance en votre capacité à vous nourrir adéquatement tel que l’alimentation intuitive. Celle-ci vous invite plutôt à reprendre contact avec votre corps, ses signaux, ses besoins et vos préférences alimentaires. 


À vous de choisir bien sûr. Vous pouvez retourner dans Google et chercher une autre proposition qui vous expliquera « quoi faire » pour perdre 10 lbs en un mois. Vous pouvez choisir de ne pas me croire quand je vous dis que de forcer votre corps à perdre du poids n’est pas la solution à tous vos problèmes et que vous risquez d’être en train de faire la même recherche dans 6 mois. 


Avez-vous envie d’essayer autre chose? L’alimentation intuitive est une option. Elle vous propose une alternative qui met l’emphase sur l'intégration des comportements qui encouragent votre santé à long-terme versus une emphase sur la perte de poids. 


Et si on essayait d’écouter notre corps pour une fois au lieu d’écraser ses besoins pour la millième fois?


Le concept de l'alimentation intuitive et les principes présentés dans ce billet sont tirés du livre Intuitive Eating, A Revolutionary Anti-Diet Approach, 4th Edition by Evelyn Tribole, MS, RDN, CEDRD-S & Elyse Resch, MS, RDN, CEDRD-S, FAND


Vous aimeriez en apprendre davantage sur le premier principe de l'alimentation intuitive : rejeter la culture des diètes, écoutez mon podcast La fourchette intuitive

 

-Vous avez aimé ce billet et vous aimeriez débuter un processus personnalisé pour vous aider à découvrir une nouvelle relation plus épanouie avec votre alimentation?


-Vous êtes prêt à vous défaire de vos anciennes croyances et aborder votre alimentation avec une nouvelle approche plus permissive et à l'écoute de vos véritables désirs et besoins?


Je vous invite à prendre un rendez-vous en tête à tête (sans frais) avec moi! J'ai hâte de vous rencontrer!


 

Référence:


Tribole E. and Resch E. Intuitive Eating, 4th Edition: A Revolutionary Anti-Diet Approach. St. Martin’s Essentials, 2020.


Karin Gravel, Docteure en nutrition a traduit les principes de l’alimentation intuitive en français dans sa thèse de doctorat en 2013. Ceux-ci ont été révisés en 2020.

Approche. Karine Gravel. (2023, September 12). https://www.karinegravel.com/approche/

Commenti


bottom of page