top of page
Rechercher

Changer de cible : se détacher de notre obsession avec la balance

« The scale no longer holds the power to weigh my self-esteem »

–Lindo Bacon, PhD


Ces mots m’ont frappée comme une tonne de briques. Je n’avais jamais entendu quelqu’un le mettre d’une manière aussi brutale. En français, on pourrait traduire cette phrase par « la balance n'a plus le pouvoir de peser ma valeur. » Dr Bacon exprime en une phrase l’intime relation malsaine que nous avons développée entre notre poids et notre valeur personnelle. Comme si notre valeur et notre capacité en tant qu’être humain fluctuaient en fonction de notre poids. En une phrase, Dr. Bacon déclare son refus de se laisser piéger par ce concept, cette idéologie opprimante.


Quelle beauté, quelle légèreté que d’être une fois pour toutes libérée de l’emprise néfaste que nos fluctuations de poids peuvent avoir sur notre manière de vivre et de nous voir! Quel bonheur que de pouvoir se tenir la tête haute, peu importe notre poids, et d’arrêter de nous dire à quel point notre vie serait épanouie si seulement nous pouvions perdre du poids!


Cela dit, docteur Lindo Bacon est une alliée de l'approche « Health At Every Size ou HAES » ou « la santé, peu importe le poids ». Malheureusement, cette approche (qui est maintenant devenu un mouvement international) est souvent interprété de manière négative et erronée : on pense que le principe est d’abandonner, de se laisser aller vers la débauche totale, puisqu’on encourage les gens à arrêter de mettre autant d’attention sur la perte de poids.


Selon mon interprétation, cette approche est plutôt un appel à arrêter de mettre autant d’importance sur son poids et de plutôt réorienter son regard vers un mode de vie sain, sans pression négative, sans restrictions indécentes, sans culpabilité, sans honte et sans compétition. C’est un appel à la reconnexion avec notre corps (tel qu’il est à travers toutes les sphères de son évolution), nos sensations physiques, nos désirs, nos réels besoins, notre plaisir (alimentaire ou autre), notre sensualité (l’éveil de tous nos sens) et notre bien-être physique et mental.



Le mois de janvier est souvent un mois de nouveaux départs pour plusieurs et donc un moment très propice à la création d’objectifs.


J’en profite pour vous rappeler qu’un objectif ne rime pas nécessairement avec un poids cible sur la balance. Je vous encourage à vous éloigner d’un objectif axé que sur un chiffre. En ce mois de janvier, pourquoi ne pas mettre l’accent sur des actions réalistes plutôt que sur votre poids? Sur votre bien-être plutôt que sur l’oppression de votre corps?


Voici quelques exemples d’objectifs qui pourraient augmenter votre santé, votre satisfaction, votre bien-être et votre confiance en vous et qui n’ont pourtant rien à voir avec une pression à perdre du poids :


– Me permettre de dormir 8 heures par nuit en modifiant ma routine du soir pour me coucher plus tôt;


– Augmenter le plaisir dans mon quotidien (faire une chose par jour qui me fait plaisir et qui n’a peut-être rien à voir avec la nourriture);


– Augmenter ma consommation de légumes à au moins un repas par jour;


– Diminuer ma consommation de liqueur en remplaçant ma liqueur du midi par une eau pétillante;


– Bouger mon corps au quotidien;


– Prendre une de mes pauses au travail pour fermer mon écran et manger ma collation en pleine conscience;


– Manger un souper par semaine en famille, à la table, plutôt que devant la télévision;


– Consacrer quelques heures par semaine à faire la planification de mes repas pour minimiser les chances que je manque de nourriture et que j’aie recours à la restauration rapide;


– Me faire plaisir en dégustant mes aliments préférés jusqu’à satiété (quand la faim disparaît, j’arrête de manger et je passe à autre chose).


En fait, quel est le but de réfléchir à la manière dont nous nous nourrissons?


L’objectif est-il de mettre toutes les chances de notre côté pour nous sentir bien, épanouie, heureuse, énergique et comblée? Si oui, est-ce que de faire une fixation sur notre poids va vraiment nous procurer ce que l’on recherche? Ne serait-ce pas plus efficace d’intégrer des actions concrètes à notre quotidien pour prendre soin de notre corps comme il le mérite vraiment, peu importe le poids sur la balance?


Pourquoi attendre d’atteindre un certain poids pour prendre soin de notre corps?


Place à la réflexion…


Billet rédigé par Eva Lalonde, Dt.P., Nutritionniste

 

Vous avez aimé ce billet et vous aimeriez débuter un processus personnalisé pour vous aider à découvrir une nouvelle relation plus épanouie avec votre alimentation? Vous êtes prêt à vous défaire de vos anciennes croyances et aborder votre alimentation avec une nouvelle approche plus permissive et à l'écoute de vos véritables désirs et besoins? Je vous invite à prendre un rendez-vous en tête à tête! J'ai hâte de vous rencontrer!




38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page